Recherche :





Evacuation par la force du sit in de l'Opposition le 2 mai 2012










L’Organisation « For-Mauritania » est ouvertes à tous ceux qui souhaitent y adhérer

L’Organisation « For-Mauritania »  invite l’ensemble des Mauritaniens désireux de bâtir le pays, d’y instaurer la démocratie, d’y combattre la dictature et les atteintes des Droits de l’Homme à rejoindre ses rangs.

  En cliquant ici vous pouvez découvrir les textes fondamentaux de l’Organisation (Règlement Intérieur). Vous découvrirez aussi les buts que l’Organisation s’est assignés et les moyens qu’elle choisit pout y parvenir.

Procédure d’adhésion

L’adhésion est ouverte à tout Mauritaniens ayant plus de 18 ans. La demande d’adhésion est composée de :

1-      Un formulaire de demande d’adhésion (cliquer ici)

2-      Une photographie personnelle

3-      Photocopie d’une carte d’identité nationale ou tout autre document officiel comportant les données d’identité et portant une photographie

Le dossier, ainsi constitué, est à envoyer sur la boîte e-mail suivante : adhesion@for-mauritania.org

La Coordination Générale Provisoire collecte les dossiers, les étudie et répond le plus rapidement possible au candidat. Le nouvel adhérant est alors orienté vers le bureau de sa zone pour compléter les formalités de son adhésion.

Bref aperçu sur l’Organisation « For-Mauritania »

For-mauritania est né le 6 août 2008 pour défendre la démocratie et  combattre le renversement des institutions constitutionnelles du pays entrepris par le Général Mohamed Ould Abdel                Aziz au petit matin de ce même jour après qu’il ait été limogé par le Président de la République et Chef des Armée, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.

Parmi les objectifs de l’Organisation, il y avait la mise en échec du Coup d’Etat et la lutte pour la restauration du Président élu dans ses fonctions constitutionnelles. Mais le  principal but de l’Organisation demeure l’instauration de la démocratie et sa pérennisation en Mauritanie.

For-Mauritania a réussi, aux côtés de nombreuse autres forces politiques du pays et notamment le Front National de Défense de la Démocratie, à atteindre une part importante de ses objectifs. Elle est ainsi arrivée à obliger les auteurs du Coup d’Etat à s’asseoir autour d’une table de négociations à la fin du mois de mai à Dakar. Ce fut là une première dans l’histoire, très fournie en Coups d’Etat, de la Mauritanie.  Même si For-Mauritania avait dénoncé en son temps la durée réduite donnée à la préparation des élections, l’Accord de Dakar, qui couronna ces négociations, prévoyait le retour à ses fonctions constitutionnelles du Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi pour parafer la nomination du Gouvernement Provisoire. Ce Gouvernement Provisoire était chargé d’organiser les élections présidentielles le 18 juillet 2009. L’Accord prévoyait aussi la poursuite du dialogue entre les acteurs politiques après les élections pour trouver des solutions consensuelles aux problèmes du pays et notamment le rôle des Armées et leur rapport à la politique.

For-mauritania a su capter l’adhésion de nombres d’intellectuels, d’universitaires et de cadres mauritaniens de par le monde. Elle a ouvert des bureaux sur tous les continents notamment en France, aux Etats-Unis, en Espagne et en Allemagne.

Pour découvrir l’activité de For-Mauritania le long de cette période de lutte contre le Coup d’Etat qui s’étale du jour de sa perpétration jusqu’un jour de l’élection du 18 juillet 2009, vous pouvez consulter le site qui leur est dédié qui restera en guise de mémoire de cette époque.

L’organisation « For-Mauritania » vous invite à adhérer en son sein pour contribuer, aux côtés de ses militants, à la transformation de la Mauritanie en un Etat démocratique, moderne régi par des règles de droit et d’égalité.